Manoir du Clos Gueguen

Manoir du Clos Gueguen

Période de construction: XVIe siècle,transformé en ferme, démolie en 2005

Vestiges de la seigneurie du Clos-Gueguen comprenant un bâtiment principal, auquel est associé un colombier.

Au-dessus de la porte d’entrée, est encastré un blason pouvant dater du XVIe siècle. Henri Frotier de la Messelière indique qu'il était la propriété de la famille Gueguen aux XVIe et XVIIe siècles. Manoir érigé en chastellenie avec prééminences supérieures dans l'église d'Hillion à partir de 1525.

 

Anecdotes

La paroisse d’Hillion a donné deux évêques, tous deux nommés Guillaume Gueguen, et tous les deux nés au Clos. Le premier fut évêque de Saint Brieuc de 1297 à 1302. Le second fut évêque de Nantes de 1488 à 1506.

Dans « l’Eglise de Bretagne » de l’Abbé Tresvaux, on y lit « Guillaume Gueguen, natif de la paroisse d’Hillion, succède à Pierre de Vannes dans les catalogues. Il fit beaucoup de bien à la cathédrale…etc… »

Le second, selon Albert Le Grand, « Guillaume Gueguen, natif du pays de Lamballe, homme de grand entendement, devint évêque de Nantes, en l’an 1488 ». Il portait les mêmes armes que le précédent, et donc est bien de la même famille. Ce Guillaume fut le secrétaire de François II, duc de Bretagne, et envoyé par lui en plusieurs honorables ambassades vers les Rois de France Louis XI et Charles VIII. Celui-ci le nomma évêque. Il fut aussi conseiller de la Chancellerie et Premier Président de la Chambre des Comptes de Bretagne, Abbé commanditaire de St Sauveur de Redon et Prieur de Léhon. Son corps fut placé dans un en-feu en la chapelle de la Magdeleine de la cathédrale de Nantes. Il a été ensuite déplacé.

Situation géographique

Plan IGN

Plan IGN

 

cadastre 

Cadastre

Cadastre 1812 

Cadastre 1812

Plan Terrier 1787 

Plan terrier 1787

Extrait de la généalogie des Gueguen

Olivier Gueguen, écuyer, seigneur du Clos, décédé à la Saint Bernard le 20 août 1422, père de Jehan Guéguen, écuyer, et peut être de Guillaume Guéguen, qui suit.

Guillaume Guéguen, écuyer, seigneur du Clos, cité à Ruca lors de la Réformation du 8 janvier 1428, vivant en 1449, épousa une demoiselle de La Soraye, fille du seigneur de La Soraye en Quintenic, dont sont nés: Bertrand Guéguen, et Guillaume Guéguen, écuyer, né à Lamballe vers 1440, décédé à Nantes le 23 novembre 1506 et inhumé en la chapelle Sainte-Magdeleine de la cathédrale, évêque de Nantes et vice-chancelier de Bretagne.

Extrait des Trésor des Chartes.

E 54-5. Bref du pape Innocent VIII annonçant au duc que Guillaume Gueguen sera pourvu selon son désir de l'évêché de Nantes et préféré au cardinal de Foix. (1488, 22 août)

E 54-6. Lettres du duc François II au pape lui notifiant que Guillaume Gueguen, chanoine de la cathédrale de Nantes et son conseiller, est le seul cardinal qui lui soit agréable pour l'évêché de Nantes et qu'il ne tolérera pas la nomination du cardinal de Foix. (1487)

E 54-7. Requête et remontrances de la reine Anne au Saint Siège pour obtenir que Guillaume Gueguen soit rétabli sur le siège de Nantes. (1500)

Blasons des Gueguen

Blason initial 

 

 Blason avec alliance famille de la Soraye 

 

Dernier blason 

Photographies

Blason enchâssé sur mur ancien manoir de Carbien

Sources d'informations

Livres

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Au cœur du Penthièvre : Lamballe - Jugon - Moncontour - Turnegoët. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1951, p. 31